• Pour finir en beauté cette saison, Julien, Johan et Lionel sont allés en SUISSE pour participer à la Patrouille des Glaciers.

    Cette course mythique, organisée par les militaires suisses se dispute tous les 2 ans en équipe de 3 et relie Zermatt à Verbier. Cela représente 4000m de dénivelé positif sur 53km de long.                                             Il y a aussi la petite patrouille qui relie Arolla à Verbier.                                                                                  La course se déroule en 2 fois, du mardi au mercredi et du vendredi au samedi.                                        Chaque jour, des départs se font à 21h, 22h, 23h, 24h, 1h et à 2h et 3h pour la course du vendredi au samedi. C'est au total 1800 équipes qui sont partis à tous ces différents départs.

    Cette année la météo a été bien capricieuse et a donné du fil à retordre aux organisateurs.                              En effet, une semaine avant la course, il n'y avait plus beaucoup de neige surtout sur la descente à Arolla et à Verbier et le lundi, veille de la première course, il s'est mis à neiger abondamment, jusqu'à 70cm à certains endroits !!!                                                                                                                                              Ainsi les militaires suisses ont dû repousser d'un jour la course prévu de mardi à mercredi afin de sécuriser et de retracer le parcours.

    C'est donc sous un magnifique temps et avec de la neige fraîche que la course Z1 et A1 a eu lieu de mercredi au jeudi 1er mai.

    Sur cette journée, Julien et Johan, associé au belge Kurt PIOT prennent le dernier départ à Zermatt, celui de 1h et ils franchissent la ligne d'arrivée de Verbier au bout de 9h33'13'' d'effort.

    Ils terminent à une belle 11ème place au classement général et la 2ème place dans la catégorie sénior 1.

    La suite de la semaine s'est avérée un peu identique au début de la semaine car il a neigé le vendredi, 30 à 40cm, contraignant donc les militaires a repousser également d'un jour la course prévue de vendredi à samedi.    C'est donc de samedi à dimanche qu'a eu lieu la deuxième course, celle plus particulièrement réservée aux militaires suisses, aux militaires internationaux et aux élites.

    C'est cette journée que Lionel a couru, associé à ses collègues Morgan SALMON et Nicolas ESTUBIER représentant l'équipe Gendarmerie France.                                                                                                   Ils prennent le départ de 3h à Zermatt et franchissent la ligne à Verbier après 7h49'49'' de course.

    Ils terminent 18ème au classement général et 2ème équipe militaire internationale.

     

    Une super fin de saison pour le team ......

    Un peu de repos et à tout bientôt pour les news de l'été !!!


  • Ce week end a eu lieu à Pralognan en SAVOIE la Transvanoise, seule course de ski alpinisme française se déroulant sur glacier.

    Cette année le programme était très alléchant, le grand parcours prévoyait un long voyage sur les glaciers des Dômes de la Vanoise pour 3800m de dénivelé positif, le petit parcours : le trophée des Dômes affichait tout de même 2400m de dénivelé et pour la 1ère fois un parcours jeune avec 1700m de dénivelé.                                                                                                       54 équipes étaient présentent à la transvanoise, 42 au trophée des Dômes et seulement 4 sur le parcours jeunes.

    Le team était bien représenté à cette occasion avec Florent et Jean-Baptiste qui avait fait le déplacement et Lionel qui courait quasiment à domicile avec Morgan SALMON.

    La météo au beau fixe depuis déjà bien longtemps, prévoyait de gros nuages dans la nuit avec du brouillard mais qui devait se dissiper vers 8/9h.                                               Malheureusement l'amélioration est arrivée un peu en retard et pas si franche qu'annoncée.       Le temps était à la tempête sur les hauts sommets, le vents, le grésil, le brouillard ont contraint les organisateurs a neutraliser la course et à rappartriller tous les concurents à 8h00.               Le classement de la transvanoise s'est donc fait au pointage en haut de la 1ère montée, de 1800m de dénivelé positif alors que le trophée de Dômes et le parcours jeunes n'avait pas encore fini la leur.

    C'est bien dommage car le parcours de cette course est magnifique avec de splendides panoramas dont une vue exceptinnelle sur la Grande Casse et une belle et longue traversée des Dômes de la Vanoise.                                                                                                                   Mais courir en haute montagne, longtemps à plus de 3000m d'altitude et de plus sur glacier, entraîne des contraintes plus importantes pour les organisatuers. Pas facile de lâcher 200 skieurs dans le mauvais temps.

    Sinon, côté course,un départ bien matinal, à la frontale à 5h30, le début du parcours remonte les pistes de la station de Pralognan.                                                                                 Tout de suite, 2 équipes se détachent suivi par un groupe constitué de 5 équipes dont celle de Lionel et Morgan. Mais dans les murs raides des pistes Lionel n'arrive pas à suivre le rythme et se fait un peu décrocher.                                                                                               La suite du parcours passe sous l'aiguille de la Vanoise, la contourne par une longue traversée pour arriver au refuge Felix Faure puis on monte vers la brêche de la Réchasse.                       Le vent et le grésil attaque les coureurs à partir le refuge. Les conditions se durcissent franchement mais sur cette partie, Lionel commence à remonter progressivement sur le groupe le devancant.                                                                                                                    On grimpe la brêche de la Réchasse puis on suit l'arête au début à pied puis en ski pour arriver au sommet de la Réchasse.                                                                                                  Le froid, le brouillard et la neige croutée ne facilite pas le début de la descente. La fin se passe dans la neige humide, sous le brouillard mais avec la pluie.                                                       Au moment du repeautage, Lionel et Morgan ont quasiment repris contact avec le groupe les devancant mais alors qu'ils s'apprètent à repartir dans la 2ème montée, les controleurs leur signalent que la course est arrêtée à cause du mauvais temps.

    Ils redescendent donc tranquillement à l'arrivée et sont les 1ers à l'apéro ..... à 8h30 !!!

    Il restait 2 montées, une de 1400m de dénivelé positif pour arriver sur le glacier des Dômes de la Vanoise où les coureurs se seraient encordés puis une petite descente et la dernière montées de 600m de dénivelé positif pour atteindre le Dôme de Chassefortêt à 3586m d'altitude. Puis c'aurait été la longue descente de 2100m de dénivelé négative jusqu'à Pralognan avec un final en courant pour cause de manque de neige.

    C'est donc sur la 1ère montée, tout de même de 1800m de dénivelé positif que le classement de la Transvanoise est fait.                                                                                                   Lionel et Morgan finissent donc à la 7ème place.                                                              Mais .... la course n'en était qu'à la moitié et la 2ème partie aurait bien pu chambouler franchement le classement. Mais bon on l'saura jamais !!!

    Sinon Florent et JB ne finissent pas la course pour cause de problème familial qui heureusement s'est bien fini.

      

    3 semaines de repos et encore d'entraînment et la saison se finira début mai à la Patrouille des Glaciers pour Julien, Johan et Lionel.


  • Le week-end dernier, du vendredi 28 mars au dimanche 30 mars, a eu lieu l'Extrême Tour du Rutor en ITALIE.

    Le team était représenté par Julien et Johan.

      

    Après avoir terminé la mythique Pierra Menta avec ses 4 étapes et ses 10 000m de dénivelé positif, Julien et Johan n'ont eu que quatre jours pour se reposer.

    Ils sont repartis du côté de la vallée d'Aoste en ITALIE pour cette course de trois étapes affichait un total de 7300m de dénivelé positif.                                                                          Extrême car outre les 3 jours de course avec des dénivelés consequents, la course monte chaque jour à près le 3500m d'altitude ce qui augmente encore la difficulté.
     

    Malgré une première étape difficile (75ème) dûe sans doute à la fatigue cumulée de la Pierra Menta, les 2 Bressauds s'accrochent et remontent à la 55e place le samedi et finissent en beauté le dimanche.                                                                                                                  Julien et Johan prennent la 40ème place de l'étape et remonte 49ème du classement général.

    "C'était du vrai ski alpinisme : des couloirs, des arêtes aériennes, de l'altitude, de superbes descentes et une organisation super. Une très très belle course."

      

    A noter la présence d'autres vosgiens à cette course.

    Denis MOUGEL et Nicolas MARCHAL terminent 67ème et Nicolas GIRODON associé au belge Kurt PIOT à la 89ème place.

     

    Julien et Johan vont maintenant prendre un peu de repos et profiter de leur famille.

    "Pour nous la saison se finira le 30 avril à la Patrouille des Glaciers ", une course reliant Zermatt à Verbier avec 4200m de dénivelé positif et 53km de long.


  • Du jeudi 20 mars au dimanche 23 mars a eu lieu le célèbre " PIERRA MENTA ". Cette course de ski alpinisme qui se dispute par équipe de 2 coureurs a eu lieu dans le Beaufortain, à Arêches en SAVOIE. Plus de 200 équipes participent à cette course qui se déroule en 4 étapes et qui cumule au total 10 000 mètres de dénivelé positif.

    Les meilleurs spécialistes mondiaux de la discipline bouclent cette épreuve en 9h30 tandis que les derniers mettent pratiquement le double du temps.

     

    Pour cette 29ème édition de la Pierra Menta, le team était bien représenté, Johan faisant équipe avec Julien et Lionel avec Morgan SALMON qui avait revêtu à cette occasion la combinaison du team !!!

     

     

     

    La 1ère étape du jeudi s'est déroulée sous un splendide soleil et des températures plus que printanières. Pour cette 1ère journée, le parcours conduit les coureurs jusqu'au sommet de « la Grande Journée » par sa longue arête Nord. Au total 6 montées avec 3 passages à pied pour remonter des couloirs et suivre des arêtes alpines où les coureurs portent leur ski sur le sac. Le dénivelé du jour est de 2800m.

    Les vainqueurs sont les français William BON MARDION et Mathéo JACQUEMOUD, tenants du titre de la Pierra Menta 2013.

    En ce qui concerne les membres du team, Julien n'est pas en forme et n'arrive pas du tout à trouver son rythme malgré l'aide de son coéquipier Johan. Ils terminent bien loin de leur espérance et de leur niveau, à la 102ème place. Lionel rentre quant à lui assez vite dans la course et avec Morgan ils sont aux alentours de la 30ème place toute la 1ère partie de l'étape. Mais au 3/4 du parcours, Morgan subit un gros coup de chaleur. La fin de course, ponctuée par 2 portages dont la longue arête Nord de la Grande Journée est très dure. De plus, dans la dernière descente Morgan souffre de crampes. Ils finissent tout de même à la 42ème place et 8 équipes se situent seulement à 1 minute devant eux.

     

    C'est la même météo qui accompagne les coureurs pour la 2ème journée. Le parcours, encore plus long que la veille, comprend 7 montées avec 2 portages et la fameuse traversée du village d'Arêches en courant. Le dénivelé positif fleurte cette fois-ci avec les 3000m.

    Les italiens Mattéo EYDALLIN et Damiano LENZI remportent cette étape et reprennent la tête du classement général.

     

    Julien n'est toujours pas en forme et en plus dans la dernière longue montée il souffre d'une sévère hypoglycémie. Mais avec Johan ils finissent un peu mieux classé que la veille, à la 108ème place.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lionel et Morgan sont dans un bon rythme tout au long de cette grande étape, ils battaillent avec les équipes situées vers la 30ème place. Malheureusement à 300m de la fin de la dernière montée, Morgan est lui aussi victime d'une grosse hypoglycémie. Ils laissent s'échapper quelques places mais terminent malgré tout 38ème et remontent un peu au classement général.

     

    Samedi c'est le jour de la fête du ski alpinisme à Arêches. En effet une foule immense monte chaque année au sommet du « Grand Mont » pour encourager les coureurs. Malheureusement la météo n'est plus de la partie et la course n'atteint pas le sommet du Grand Mont par sa mythique arête Ouest. Néanmoins, les coureurs empruntent l'arête Est pour accéder à l'antécime après être passé à l'inévitable col de la Forclaz où s'est amassée une foule de plus de 2000 spectateurs.

    Sous un ciel très menaçant mais sans précipitations, les français William et Mathéo remportent cette étape de 2600m de dénivelé positif comprenant 4 montées avec 3 portages. Les italiens conservent tout de même la tête du classement général.

     

    Julien et Johan sont en pleine forme aujourd'hui et ils réalisent une super étape, enfin conforme à leur niveau. Ils terminent à une très belle 54ème place. Lionel et Morgan sont aussi en grande forme et ils réalisent une course complète, sans défaillance. Ils finissent à la 31ème place.

     

    Pour la dernière journée, 20 à 30cm de neige fraîche sont venus recouvrir le Beaufortain et c'est un petit parcours de 1500m de dénivelé positif avec 3 montées qui attend les coureurs. Une courte dernière étape qui est encore remportée par les français mais qui ne suffit pas à détrôner les italiens.

    Chez les femmes, c'est sans surprise une nouvelle victoire de la française Léatitia ROUX qui faisait équipe avec la suissesse Maude MATHYS.

     

     

    Ce dimanche Julien et Johan font encore une belle étape et prennent la 64ème place. Ils finissent cette Pierra Menta sur une meilleure note et de meilleures sensations. Ils finissent finalement la 73ème place du classement général.

    Lionel et Morgan, qui avaient 1 équipe à seulement 25 secondes devant eux, donnent toutes les forces qu'ils leur restent dans cette dernière étape. Ils terminent à fond et réussissent même à reprendre 1 autre place au classement général. Ils s'adjugent la 34ème place de l'étape et finissent également à une belle 34ème place au classement général de cette 29ème édition de la Pierra Menta.

     

     

    A noter également la participation à cette magnifique épreuve de Nicolas GIRODON qui faisait équipe avec le chablaisien Martial BAUD et d'Alexandra RUDATIS associée la mauriennaise Lorna BONNEL.

    Nicolas et Martial terminent à la 139ème place tandis qu'Alexandra et Lorna s'adjugent la 18ème du classement féminin.

     

    Nous tenons à remercier tous les spectateurs qui nous ont encouragés durant ces 4 jours d'effort et tout particulièrement les vosgiens venus en nombre dans le Beaufortain !!!

     

    4 jours seulement de repos pour Johan et Julien et vendredi 28 mars ils seront de nouveau sur les skis pour participer à la très belle course "le tour du RUTOR" en ITALIE.

    Bonne course à vous !!!


  • Vendredi, Lionel et Morgan SALMON ont fait une belle dernière rando de préparation pour la Pierra-Menta.

    Au programme, départ de BOURG-SAINT-MAURICE à pied, ski sur le sac, sur 300m de dénivelé jusqu'à la neige puis remontée des pistes et traversée de la station des ARCS pour prendre pied sur le glacier du col des Roches puis celui du Geay afin d'atteindre le sommet du Mont Pourri, 3779m.

    Contrairement à ce que son nom voudrait laisser penser, le Mt Pourri est un magnifique sommet. Il fait en hiver en ski de rando ou en été en alpinisme ou en escalade. Et la vue sur 360° va du Mt Blanc aux Ecrins en passant par les sommets de l'Italie et de la Vanoise.

    Le périple des 2 compères se résume par ces chiffres :                                                                            montée en 4h02 pour 3200m de dénivelé positif et 150m de dénivelé négatif                                                       et descente en 1h10 suivant le chemin inverse.

    Quelques jours de repos et jeudi ce sera la Pierra-Menta.

    A très bientôt avec Johan-Julien et Lionel pour cette célèbre épreuve !!!





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique